De «soie de belles mère» à rayonne : les soies artificielles